Repetto. Immersion dans les coulisses de la fabrication de la chaussure mythique 31 décembre 2016 – Posté dans : Aux alentours, Guide des bons plans à Bordeaux, Guide des bons plans pas chers ou gratuits, Guide des bons plans pour les girls, Guide des bons plans shopping et produits locaux

La ballerine Repetto… Immersion dans les coulisses de la fabrication de la chaussure mythique.



On ne présente plus la marque de chaussures de luxe, notamment ballerines et chaussons de danses, Repetto. Mais saviez vous qu’elles sont fabriquées dans notre région ? A l’est de Bordeaux, près de Périgueux, en Dordogne. Quel est l’histoire de la maison Repetto ? Comment sont-elles fabriquées et par qui? Y a –t-il un bon plan pour en acheter à des prix intéressants? Je vous explique tout cela dans mon article… Immersion.

Sommaire

Ballerine Repetto… Immersion dans les coulisses de la fabrication de la chaussure mythique.
Qu’est-ce que la marque Repetto?
Histoire de la maison Repetto
Immersion dans les coulisses de la fabrication de Repetto
Bon plan prix usine Repetto : Que propose la boutique?
Quels sont les prix de l’atelier Repetto ?
Où se situe l’usineRepetto ?
Quels sont les horaires d’ouverture de la boutique usine Repetto ?
Conclusion



Qu’est-ce que la marque Repetto ?

Repetto est une marque de chaussures de luxe créée par Rose Repetto.
Les premières chaussures étaient des chaussons de danse.
Aujourd’hui Repetto propose également des escarpins, des bottes, des chaussures pour enfants, du parfum, de la maroquinerie avec de jolis sacs et compagnons, ainsi qu’une ligne de vêtements…

my-bordeaux-city-guide-repetto-ballerine-dordogne-bon-plan

Histoire de la maison Repetto

Rose Repetto, bistrotière de métier, avait un fils qui faisait de la danse. Il demande à sa mère, très bonne couturière, de lui confectionner des chaussons plus adaptés que ceux avec lesquels il dansait. Bonne couturière, Rose à eu l’idée de créer des chaussures de danse plus confortables grâce à sa technique du « cousu-retourné » (la semelle en cuir est cousue à l’envers avant d’être retournée).
L’idée étant révolutionnaire, Rose décida ainsi d’ouvrir un atelier près de l’Opéra de Paris, en 1947, au 22 rue de la Paix et le succès fut immédiat !

my-bordeaux-city-guide-ballerine-repetto-usine-dordogne

En 1956, Brigitte Bardot, l’actrice la plus populaire de l’époque, immortalise les Cendrillons rouges spécialement conçues pour elle dans le film « Et Dieu créa la femme ».

my-bordeaux-city-guide-ballerine-repetto-usine-dordogne

Excellente danseuse classique, elle avait fait la demande à Rose Repetto de pouvoir porter en ville, une paire de ballerines aussi confortables que ses demi-pointes. Elle contribua ainsi à la renommée de Repetto.

my-bordeaux-city-guide-repetto-ballerine-brigitte-bardot-bon-plan-dordogne

Serge Gainsbourg aussi a été ambassadeur de la marque: « …Dégotées au début des années 1970 par Jane Birkin, celle-ci explique: «Serge cherchait des gants pour ses pieds, car il avait horreur de marcher*.» Il glisse son pied nu dans le chausson de jazz blanc au cuir tout doux créé par Rose Repetto pour sa propre belle-fille, Zizi Jeanmaire. «Repetto à perpet’!» dira-t-il de cet accessoire qu’il consommait à haute dose (30 paires par an!) et qui le suivra jusqu’à sa période Gainsbarre. Il a fait école: une bonne partie de la jeune scène française marche toujours sur ses pas en Zizi, de Mathieu Chedid à Bénabar ou Thomas Dutronc…. »
(Extrait de « Le Style de Gainsbourg », L’Express, 23/02/2006)

C’est en 1967 que Rose Repetto décide d’implanter sa production, à Saint-Médard-d’Excideuil, où un de ses amis fabrique des pantoufles. C’est donc ici que sont confectionnées encore aujourd’hui, les pointes et ballerines que vous retrouvez dans le monde entier.

my-bordeaux-city-guide-ballerine-repetto-usine-dordogne

Immersion dans les coulisses de la fabrication de Repetto

C’est donc lors d’un séjour en Dordogne, que j’ai été chaleureusement accueillie à l’atelier de conception Repetto, par Madame Durand. Une formidable rencontre ! Madame Durand, une belle personne qui à su me transmettre son amour pour son métier et pour Repetto. Je profite de l’occasion pour la remercier pour son accueil fort chaleureux et professionnel ! 😊

J’ai ainsi pu suivre chaque étape de la fabrication de la chaussure mythique et rencontrer quelques-uns des 150 artisans façonniers et passionnés, qui œuvrent et créent tous ensembles cette précieuse chaussure tant prisée. Passionnant !

Il faut savoir que les artisans tournent sur chaque atelier toute les 2 heures et savent ainsi faire chaque étape.

Ici, sont conçues des ballerines, avec la technique du « cousu- retourné » mais également avec la technique du « soudé ».

Ils fabriquent également les célèbres pointes pour les danseuses et danseurs et il peut leur arriver d’avoir des commandes « sur-mesure ».

1500 paires de « cousu-retournées » sortent quotidiennement de l’atelier pour être commercialisées dans le monde entier et
250 paires de « soudés ».

my-bordeaux-city-guide-ballerine-repetto-usine-dordogne

-> Voici donc les différentes étapes de la fabrication de ces chaussures mythiques :

-Le lancement et le montage :
Cette étape consiste à afficher la semelle sur forme.


– La couture :
La tige, c’est à dire le dessus de la chaussure, est cousue à la semelle à l’envers.

– Le désagrafage de la semelle et le découpage du cuir en surplus de cuir ou de tissus.

my-bordeaux-city-guide-ballerine-repetto-atelier-dordogne-bon-plan

– Le détournage :
La fameuse technique du « cousu-retourné » de Repetto !
La semelle en cuir est, comme je l’indiquais, cousue à l’envers avant d’être retournée. Ce qui procure à la chaussure une souplesse et un confort parfait.

my-bordeaux-city-guide-ballerine-repetto-usine-dordogne
– La pose de talons :
Les talons sont collés aux chaussures à l’aide de cette machine sous presse.

my-bordeaux-city-guide-ballerine-repetto-usine-dordogne
– Premier contrôle qualité de sortie de modules.

my-bordeaux-city-guide-ballerine-repetto-usine-dordogne

 

– Le bichonnage :
Qui consiste à polir les chaussures. Une tige est placée à l’intérieur, ainsi que le papier rose, délicatement posé à l’avant, afin qu’elle conserve sa forme.  le nœud est ajusté minutieusement et de manière symétrique.

– La pose de la “première de propreté”, c’est-à-dire la semelle intérieure de la chaussure.

– Puis, deuxième contrôle qualité de sortie de modules et la mise en écrin, dans le fameux papier de soie rose, bien connu des fans. Ici, la traque des imperfections éventuelles est impitoyable. Tout doit être parfait !

Les ballerines Reppetto seront ensuite expédiées dans le Monde entier et notamment, aux Emirats, aux Etats-Unis ou encore au Japon…

Mais ma visite n’est pas terminée pour autant ! 😊

Madame Durand m’emmène maintenant au fond de l’atelier pour voir la fabrication des pointes de danseuses.
Repetto n’a pas oublié son savoir-faire originel initié par Rose Repetto : la fabrique des chaussons de danse, notamment les fameuses pointes sur-mesure.

Et là, ma rencontre avec Josette ! Elle travail ici depuis près de 40 ans.

C’est elle seule qui a le savoir-faire pour réaliser les 12 plis situés à l’avant du chausson.
Si vous achetez des pointes Repetto, où que ce soit dans le monde, elles seront forcément passées dans ses mains !
Elle m’a époustouflé, Jostette, par son coup de main d’une précision et d’une rapidité incroyable ! A tel point que lorsqu’elle donnait quelques coups de marteaux pour fixer les éléments du chausson, je n’avais pas le temps de prendre la photo ! Hop, le marteau qu’elle avait dans la main avait déjà disparu de mon cliché 😃

Pour les pointes, les artisans collent la toile de jute avec un mélange de farine et d’eau. Elles passent ensuite dans un presse pour leur conférer leur forme. Puis 24h de séchage sont nécessaires…

 

Bon plan prix usine Repetto : Que propose la boutique?

my-bordeaux-city-guide-ballerine-repetto-usine-dordogne

La boutique est attenante à l’atelier. Une véritable caverne d’Ali Baba pour les passionnés de Repetto à des prix vraiment très avantageux !
Ici sont vendues à prix usine, les chaussures qui présentent un petit défaut tel qu’un petit point de colle, une couture, ou autre, qui ne serait pas conforme à charte qualité très stricte de Repetto… Mais je peux vous assurer qu’ils ne sont vraiment pas visibles ! J’ai pourtant cherché et je n’ai jamais pu trouver les défauts.
Attention, je tiens à souligner qu’en conséquence, toutes les tailles de tous les modèles ne sont pas forcément à votre disposition… C’est donc aléatoire et cela peut être parfois un peu frustrant si vous aimez un modèle très précis… Mais avec la multitude de choix, vous trouverez tout de même votre bonheur, j’en suis certaine.
Attention aussi : il est autorisé l’achat de 10 paires maximum.

Dans « la petite Boutique », vous pouvez également acquérir :

Les sacs et compagnons de cuirs et de tissus.

Les tutus, juste au corps, collants, pointes et autres tenues pour la danse et sacs.

my-bordeaux-city-guide-ballerine-repetto-usine-dordogne

Les vêtements Repetto de ville.

my-bordeaux-city-guide-ballerine-repetto-usine-dordogne

Les chaussures de ville pour enfants.

Et concernant les chaussures de ville pour adultes, il y a les collections permanentes (les classiques) et les collections en éditions limitées, en fin de séries:
ballerines, chaussures à talons, bottines et bottes.

 

Quels sont les prix à l’atelier Repetto ?

– Pour les chaussures enfants : « Les deuxièmes choix » sont à 50 €. Les premiers choix et collections permanentes sont à 75 €
Repetto, marque de luxe, vend en boutique, les chaussures pour enfants à environ 135€ à 186€.

-Pour les ballerines et autres chaussures adultes :
Les premiers choix de fin de séries sont à 95€.
Les premiers choix talons sont à 110 €
Les deuxième choix talons sont à 70 €
Les Ballerines deuxième choix : 50 €
Les bottines premier choix : 120 €
Les bottines deuxième choix : 70 €
Les produits permanents deuxième choix : 90 €
Les bottes premiers choix : 145 €
Les bottes deuxième choix : 90 €

Contre environ 195€ à 375€ en boutiques.

Et pour les sacs et cabas en cuir les prix que j’ai pu constater sont aussi vraiment très intéressants comme par exemple 280 € au lieu de 465 € en boutique. Ou 425 € au lieu de 710 € en boutique.
Les sacs Repetto peuvent valoir en boutiques, jusqu’à 1100 €.

 

Où se situe l’usine Repetto ?

La boutique de l’atelier Repetto est à 25 minutes à l’est de Périgueux et environ 2h00 de Bordeaux, au lieu dit Le Martinet, 24160 Saint-Médard-d’Excideuil.

 

Quels sont les horaires d’ouverture de la boutique usine Repetto ?

Elle est ouverte du lundi au samedi, de 10h30 à 18h00 sans interruption.
Téléphone : 05 53 55 37 37

 

Conclusion

Comme moi, profitez d’un séjour à visiter la Dordogne, les grottes de Lascaux, le musée de la Préhistoire, le village de Sarlat, Le Gouffre de Proumeyssac, Périgueux et la délicieuse gastronomie du Sud-Ouest de la France… et rendez-vous à l’atelier Repetto qui est à proximité, pour acheter vos ballerines préférées à prix vraiment très canon ! Un réel bon plan girly qui vaut vraiment le coup !!



« ⎮CONCOURS⎮ Gagnez vos « carnets dégustations » Bordeaux Food tour!
Ne ratez surtout pas la visite de l’exposition « Les momies ne mentent jamais » à Cap Sciences »